Lo Fenestron Montélenc...

L’émission Occitane avec Yvon et les amis du Réviscol Montélenc (Huguette, Mado, Guy et Clément) -

Diffusion sur RadioLà le jeudi à 14H

(rediffusion le dimanche à 14H)

Tous les podcasts des émissions précédentes sont à retrouver ICI

La langue d’Oc ou langue occitane est une langue romane qui s’est développée à partir du bas latin entre les Alpes et les Pyrénées sur un territoire englobant le tiers sud de la France ainsi que des vallées du Piémont italien et le Val d’Aran en Espagne. Comme toutes les langues elle possède de nombreuses variétés régionales qui sont autant de richesses et font qu’on peut la subdiviser en dialectes : le Provençal, le Gascon, le Nord-Occitan (Limousin, Auvergnat et Vivaro-Alpin) et le Languedocien …

En effet la langue d’Oc, riche de ses diversités locales sur le plan de la phonétique et du vocabulaire, s’est exprimée depuis un millénaire dans une ambiance d’unité qui s’est avérée d’emblée au Moyen Âge.

Dans tous les domaines de création, musique, spectacle vivant, la langue et la culture d'Oc manifestent leur unité à travers un formidable dynamisme créatif fondé sur l'échange entre les différentes régions

La langue d’oc est à la fois une et diverse. Notre culture fonctionne comme un vaste ensemble non hiérarchisé « des Alpes aux Pyrénées », « de la mer bleue à la mer verte » en cultivant sa merveilleuse diversité qui constitue une de ses originalités et ne s’oppose en rien à cette ambiance d’unité qui a toujours été la sienne et lui confère également son dynamisme.

extraits du Manifeste à l’initiative de la section de langue d’Oc du « PEN international », association mondiale des écrivains pour la liberté d’expression.

Lo Fenestron Montélenc du jeudi 8 février, à 14h

(rediffusion le dimanche à 13h00):

  • 1ère partie : Dictée à Portes -lès-Valence le samedi 27 janvier ; texte d Matha Perrier
     

 

  • 2ème partie : Deux “aviateurs”montiliens à Vichy en 1910 ; Un grand meeting à l’aérodrome de Montélimar en 1925 ; Un facteur perspicace à Montélimar, le facteur Flachaire, en 1938 ; Les corneilles (1)